Actualités

INTERVIEW D’ANTOINE WALLEZ

INTERVIEW D’ANTOINE WALLEZ

"Je ne me voyais pas signer ailleurs qu’à Evreux"

Deuxième volet de notre série d’interviews des joueurs constituant l’effectif de l’ALM pour la saison 2020/2021 avec Antoine Wallez. Prolongé pour deux saisons, l’ailier-fort ébroicien a accepté d’évoquer l’année écoulée, sa re-signature au club ainsi que sa vision de la prochaine saison.

 

Comment t’occupes-tu depuis la fin de saison prématurée ?

Juste avant de débuter le confinement, tout le monde pensait que ça n’allait durer que deux ou trois semaines avant de revenir à la normale. Finalement, cette période a duré deux mois et il a fallu s’occuper en conséquence. A titre personnel, au niveau de l’activité sportive, je faisais du footing et de la musculation à la maison. Pour le reste, j’ai fait un peu comme tout le monde en s’occupant comme je pouvais chez moi.

Depuis la fin du confinement, je fais de l’activité physique de manière plus intensive avec deux séances quotidiennes, le matin et le soir, tout en sortant davantage même s’il faut continuer à respecter les règles.

 

Est-ce que tu as réussi à conserver les mêmes aptitudes physiques qu’avant le confinement ?

Pas forcément comme ce n’est pas le même rythme par rapport à une semaine d’entrainement classique. Même si on continue à courir et faire de la musculation, on perd un petit peu. Mais je n’ai pas de doute de pouvoir retrouver mes capacités rapidement quand on reprendra les séances.

 

Tu as sans doute gardé un goût amer de ne pas finir la saison alors que l’équipe restait sur deux victoires ?

Complètement. Avec l’arrivée de Neno, ça avait changé pas mal de choses et on commençait à voir sur le terrain que l’équipe pouvait finir fort la saison. On gagne contre Denain, on remporte le derby à Rouen, et là tout s’arrête. Je pense que l’on avait vraiment lancé une bonne dynamique donc c’est dommage de ne pas avoir pu continuer. On a le sentiment de ne pas avoir fini le travail.

 

Quel bilan tires-tu de ta saison à titre personnel, où tu as été malheureusement été freiné par certains pépins physiques ?

C’est vrai que j’ai eu deux blessures assez embêtantes mais c’est le sport de haut-niveau qui veut ça. On n’est jamais vraiment totalement satisfait de soi mais je pense que cet exercice à l’ALM a été ma première « vraie » saison en Pro B. Lors de mes trois premières années dans ce championnat (à Boulogne-sur-Mer et Denain), j’avais plus un rôle de back-up, avec des responsabilités limitées.

En revenant dans cette division cette année, je voulais vraiment prouver que j’avais le niveau pour y performer. Je suis donc content d’avoir eu plus de temps de jeu ici (16 minutes en moyenne, son total le plus élevé en Pro B) et j’espère faire encore mieux à la rentrée.

 

Comment se sont passées pour toi les premières semaines sous la conduite de Neno, qui continuera à diriger l’équipe l’année prochaine ?

C’est le style de coach que j’aime beaucoup. J’ai pu côtoyer un entraineur un peu similaire au Mans, avec Erman Kunter. Un coach dur, exigeant au quotidien, et c’est ce que j’aime. Quand Neno a signé et que j’ai compris que l’on serait dans cette optique là dès les premières séances d’entrainement, j’ai tout de suite apprécié sa méthode.

 

Comment as-tu réfléchi à ton futur alors que cette saison s’est terminée bien plus tôt qu’à l’accoutumée ?

C’est assez compliqué comme on a fini avant l’heure et je me suis alors posé des questions rapidement sur mon avenir. Je n’avais signé que pour un an de contrat à Evreux l’été dernier et il y a eu beaucoup d’incertitudes pendant la période de confinement sur les finances des clubs pour la saison prochaine.

Mais Neno m’a appelé à ce moment pour me dire qu’il comptait sur moi dans l’effectif afin de rester et j’avais exactement la même volonté. On s’est donc mis d’accord très rapidement.

 

Le fait de signer deux ans est une vraie marque de confiance de la part du club ?

Totalement. Je ne me voyais pas signer ailleurs qu’à Evreux franchement. Je me sens bien ici, j’apprécie beaucoup l’environnement autour du club, le coach croit en moi et je suis assez proche de ma famille. C’est donc vraiment le meilleur compromis et je suis très content de rester deux ans de plus à l’ALM.

 

Tu n’es pas le seul joueur à rester ici puisque Fabien et Jhornan font de même. Deux prolongations qui te font sans doute plaisir ?

Quand j’ai dit à Fab’ que j’avais eu Neno au téléphone et que j’allais très certainement prolonger, cela a peut-être joué un peu aussi sur sa décision. On s’entend très bien sur le terrain mais aussi en dehors où on est très régulièrement ensemble.

Je suis aussi très content de la prolongation de Jhornan qui est un excellent joueur. C’est toujours important de garder un socle comme on se connait bien et que cela facilite le début de saison.

 

Que penses-tu des recrues qui complètent l’effectif jusqu’ici ?

Je connais surtout Jean-Philippe, avec qui j’ai déjà joué pendant cinq ans au Mans et un an à Denain. C’est un très bon ami et, naturellement, on se connait chacun par cœur. On s’échange aussi des messages avec Anthony depuis quelques semaines donc j’ai hâte de le rencontrer, tout comme Dimitri.

J’ai également vu les highlights de Pedro, qui a l’air d’être un très bon meneur. Il va très vite et je pense que c’est également un bon passeur.  

 

L’équipe aura sans un doute un style de jeu différent avec un effectif renouvelé en majorité malgré les prolongations ?

C’est probable comme Neno a déjà eu œil différent. Il veut surtout que la défense soit la base de notre jeu la saison prochaine. Ça va être complètement différent, c’est sûr, et j’espère que nos résultats seront meilleurs grâce à ça.

 

Même s’il est encore tôt pour se prononcer sur les forces en présence en Pro B, est-ce que le groupe aura pour objectif de viser les Play-Offs la saison prochaine ?

J’espère que oui. On sort d’une saison où on n’a pas été du tout dans les clous et, à titre personnel, je veux viser cet objectif. Je pense que les autres joueurs du groupe réfléchissent de la même manière mais ce sera sur le terrain qu’il faudra démontrer notre capacité à atteindre ce but. Qu’importe la place, je veux vraiment que l’on parvienne à accrocher les Play-Offs.

 

Les joueurs de la LNB vivent actuellement une durée inédite de pause entre deux saisons. Comment est-ce que tu appréhendes le retour sur les terrains ?

Ça sera sans doute être une rentrée assez bizarre. On sait qu’il faudra sans doute respecter des règles au départ et que cela ne se passera pas comme d’habitude. Même au niveau des matchs, on ne sait pas si pourra vraiment jouer dans des salles pleines donc j’appréhende de manière particulière cette nouvelle saison.

 

Un dernier mot à adresser aux supporters ?

Tout d’abord un énorme merci d’avoir continué à nous soutenir cette saison alors que l’on a vécu une année compliquée au niveau sportif. Merci donc aux supporters, aux membres du 6ème homme, et on espère vraiment compter encore sur vous l’année prochaine !

 

Merci Antoine et à très bientôt sur les parquets !

 

 

Une place ?

Vous souhaitez une place pour le prochain match de basket ?

Billetterie

Ligue Nationale de Basket
Evreux Ville
Département de l'Eure
Région Normandie
Evreux Portes de Normandie
Fédération Francaise de Basket Ball

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. J'ai compris

Fermer

Accès direct au siteNe plus afficher